FAQ

Est-ce que toutes les personnes ont des dons ?

OUI.
Chacun en a, nous en sommes certains, c'est même le titre du livre que nous avons co-écrit ! Ils sont de nature différente et peut être pas extra-ordinaires ou spectaculaires. Il faut donc en prendre conscience et les identifier.

Comment trouver ses dons ?

C’est le but de notre livre, de nos formations et de nos consultations. Il existe différentes voies pour y parvenir selon le vécu et la structure de personnalité de chacun. Chez certains les dons sont à fleur de conscience et ne demandent qu’à émerger. Pour d’autres les croyances et les conditionnements inhibiteurs sont plus importants. Un travail préalable de déconditionnement, de nettoyage et d’ouverture est alors nécessaire.

Que fait-on quand on a trouvé son ou ses dons ?

D’abord on apprécie ce moment particulier, cette sensation de bien-être.
Merci la vie !

Puis on se lance ! On commence à les utiliser, à les développer, à affiner leur exercice. On reste ouvert à d’autres possibles. C’est un chemin d’apprentissage, de transformation, de réalisation.

A quoi ça sert de trouver ses dons ?

A contacter le meilleur de soi et le plus authentique et à se relier aux autres, à donner du sens à sa vie, à la rendre aussi riche et sensée et bienfaisante que possible.
Cela permet d'être soi... au mieux, de s’épanouir voire de s’accomplir.

On m’a toujours dit que je n’étais doué pour rien.

Voilà l’exemple même de ce qu’on appelle une prédiction ou une étiquette négative, assénée et plaquée par des gens bien intentionnés pour la plupart… ceux là même qui avaient déclaré au jeune Einstein qu’il ne ferait pas grand-chose de bon dans la vie. Ne laissez pas les autres vous définir surtout par des jugements aussi réducteurs et limitants. Vous sentez bien au fond de vous que c’est faux.
Se conformer c’est souvent se déformer. Vos dons vont vous remettre en forme.

J’ai des qualités, des talents, mais je ne pense pas avoir des dons.

Ne laissez pas une question de vocabulaire affaiblir votre potentiel interne. Le mot « don » gêne beaucoup de personnes car elles y attachent une notion de qualités extraordinaires. Avoir un don c’est la capacité à faire spontanément, sans effort ni apprentissage, et avec plaisir certaines choses que beaucoup de personnes n’arrivent pas à faire, même avec de grands efforts.

Je pensais avoir un don, et maintenant j’en doute.

Plusieurs cas de figure sont alors possibles

  • Soit vous vouliez avoir un don déterminé et vous avez dépensé beaucoup d’énergie à faire « comme si » et sans grands résultats. Un don ne se choisit pas et ce n’était pas le vôtre ! En étant plus attentif(ve) à vous-même vous avez des chances de rencontrer votre vrai don;
  • Soit vous avez rencontré l’un de vos dons, vous l’avez utilisé avec succès, puis un jour vous avez rencontré d’autres personnes autant ou plus douées que vous. Et là, votre Ego a pris le dessus ; vous pensiez être unique, et vous ne l’êtes pas. Plutôt que l’accepter, vous préférez douter de votre don.

Ma grand-mère et ma mère avaient un don de guérison. Moi non. Pourquoi ?

Certains dons peuvent être héréditaires, mais ce n’est pas une obligation. Dans certains cas ils peuvent sauter une génération. En ce qui vous concerne êtes-vous sûre de ne pas avoir ce don ? Vos parentes vous l’ont-elles dit ? L’ont-elles testé ? Vous ont-elles transmis certains savoirs ? L’avez-vous testé ? Interrogez vos peurs. Y a-t-il eu un empêchement particulier à cela dans votre vécu ?

Un don peut il faire souffrir ?

Nous avons établi que l’essence même du don est le plaisir et mieux encore la joie.
Si l’exercice du don fait souffrir c’est qu’il reste du travail à faire sur soi, à trouver à quoi la souffrance fait écho, à quel marqueur de l’ego elle renvoie
Il se peut que l’entourage ne soit pas prêt à accepter l’évolution en cours , comme il arrive parfois quand on entame une thérapie et que le changement crée un déséquilibre momentané.

A quoi on reconnaît que c’est un don ?

On se sent animé, cohérent,
Avec une impression de simplicité, de fluidité, d’évidence.
Avec une sensation de joie, de plaisir, d’euphorie, d’énergie.
Avec un sentiment d’unité, de plénitude.

C’est quoi un don ?

Pas comme beaucoup le croient quelque chose de forcément extra- ordinaire, surnaturel ou paranormal, pas non plus quelque chose de forcément associé à la religion.
Avec le don nous sommes dans le registre des talents, des aptitudes, des prédispositions… tous proches voisins.
Prosaïquement le don se définit par une facilité à faire spontanément, sans effort ni apprentissage, avec aisance et plaisir des choses ce que les autres peinent à faire, même avec de grands efforts.
Mais le don s’inscrit aussi dans une dynamique singulière qui le caractérise L’échange, le lien et l’interdépendance sont dans sa nature.

Peut on apprendre à avoir des dons ?

Le don en lui-même est propre à chacun. On l’a ou pas.
C’est l’accès et la reconnaissance qui peuvent, en revanche donner lieu à un accompagnement.
Comme dans toute exploration en terre inconnue, des guides, des éclaireurs, des camarades de route, des cartes, des repères, des balises peuvent faciliter, enrichir structurer agrémenter le voyage.

Que coûtent vos prestations ?

Stage Starter (4 jours - 7h45 x 4 = 31h) : 600 €
2 mesures QPM incluses à titre gracieux.


Stage Booster (2 jours - 7h 45 x 2  = 15h30) : 350 €


Ateliers : stagiaires 50 € - autres personnes 75 €


Conférences : prix en fonction de l'organisateur


Consultations individuelles :
- Première consultation (2,5 heures à 3 heures - mesure QPM comprise) : 245 €
- Autres consultations : 135 €


Livre : 16,90 € + frais de port 4,10 € soit 21 €

Prochains Stages

Prochaines Conférences

spacer